Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test du boitier JONSBO U4 Plus


Test du boitier JONSBO U4 Plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Aujourd'hui, à Pc-Boost, nous testons un nouveau boitier : Le JONSBO U4 Plus en version Noir.
Ce boitier Gamers est au prix de : 79.89 euros. Il est disponible en Noir ou en Silver.
Il est mini, mais fait-il le maximum ?

Nom : U4 Plus

Fabricant : JONSBO

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

On se lance donc à la découverte de ce boitier Gamers.


Voyons la fiche technique de notre produit :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus



Présentation du boitier :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Sur le côté gauche de la boite nous avons une coupe schématique de notre boitier. L’adresse du fabricant est également marquée en haut.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous avons ici les principales caractéristiques de notre boitier, avec la pastille noire pour rappeler la couleur de ce dernier.


Maintenant, passons à l’ouverture de la boite :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’emballage est soigné. Il dispose d’une protection en plastique, mais également une sorte de mousse, ce n’est pas du polystyrène.


Ouvrons notre carton :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Le peu que nous pouvons observer ici c’est que notre boitier est très bien serti dans son emballage.

Le moins que l’on puisse observer c’est que les protections sont très bien proportionnées par rapport à la taille de notre boitier. Cela évite d’avoir de mauvaises surprises.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Notre boitier de côté avec sa protection en plastique.



Regardons de plus près notre boitier sorti de toutes ses protections :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Là nous avons notre boitier vu de face, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il respire la qualité de fabrication. Il faut préciser qu’il est tout en aluminium brossé.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous avons ici notre boitier de ¾ avant. Nous pouvons voir que notre alimentation ne sera pas placée dans le bas comme c’est en général le cas pour la plupart des boitiers ! Vous pouvez également constater que nous n’avons pas de ventilateur fourni. Comme maintenant à l’accoutumée, notre porte est bien évidemment en verre trempé.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous sommes sur l’autre côté de notre boitier. Contrairement à la plupart des boitiers, il y a aussi une porte en verre trempé, c’est là qu’il ne faut pas se tromper et tout soigner pour le câble management !

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Le dessus de notre boitier. Vous pouvez voir qu’il n’y a pas de filtre ici. C’est en fait le boitier qui est ajouré directement.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ici nous pouvons observer de plus près nos équerres, cela respire la qualité. Vous pouvez voir dans le bas, que nous avons une prise pour l’alimentation, mais où se situe-t-elle ?


Nous allons maintenant découvrir l’intérieur de notre boitier :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Comme vous pouvez le constater, il sera possible de mettre deux ventilateurs en 120 mn dans le bas du boitier, ainsi qu’un autre derrière en extraction de 120 mn également.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Comme nous pouvons l’observer, même de derrière, les finitions sont très bonnes. Rien ne dépasse aucun défaut ou encore de quelconque bavure.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Comme nous l’avons constaté tout à l’heure, il est bien possible de mettre deux ventilateurs de 120 mn sur le dessous du boitier. Un filtre détachable est également présent, cela aide bien pour éviter la poussière. Notre boitier aura une assise confortable dû au fait que les pieds son formés en bloc avec le boitier.


Passons maintenant à l’intérieur du boitier dans les détails :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Là nous sommes sur le devant du boitier, on peut apercevoir le sachet de vis également suspendu avec les connectiques pour la façade. Comme on peut le voir, il ne sera pas possible de mettre des ventilateurs de ce côté du boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous voici sur le derrière du boitier, on peut voir les cache PCI, petit inconvénient une fois ces derniers enlevés, il ne sera plus possible de les remettre et aucun n’est fourni en plus en accessoire.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous pouvons voir que la finition est soignée. Tout est de couleur noir mat. Nous voyons de près l’emplacement de nos ventilateurs de 120mn. La finition est bien présente tout respire la qualité.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous voici dans le haut de notre boitier, comme on peut le voir (les trous un peu plus conséquents se distinguent difficilement, il faut les repérer pour ce faire), il sera aussi possible de mettre deux ventilateurs de 120 mn.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà la connectique de notre boitier, nous pouvons observer en premier plan le câble qui sera à brancher à notre alimentation. Encore un fois vous pouvez observer les bonnes finitions du boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voici en gros plan le panel pour la connectique du boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ici, il sera possible de mettre un disque dur en 3.5 pouces par exemple.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voici toute la connectique embarquée pour notre boitier.

Nous avons :


  • En premier : Le connecteur pour les USB en 3.0,
  • En second : Le câble audio (Pour la façade),
  • En dernier : Toute la connectique pour la carte mère (HDD LED, RESET, POWER, POWER LED).

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Là nous avons deux emplacements pour positionner les SSD. En plus comme vous pouvez le voir, il y a pas mal d’endroits pour mettre des rilsans et faire un câble management propre.


Pour finir nous allons décrire tous les boutons de la façade :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de bouton reset.

Nous avons (De haut en bas) :


  • Le bouton Power,
  • Une prise USB 3.0,
  • La prise casque,
  • La prise micro,
  • Une prise USB 3.0.

Et qu’avons-nous comme accessoires, notice, et visserie fournis avec notre boitier ?


La notice :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Notre notice est simple, mais suffisamment détaillée pour comprendre les grandes lignes du montage de la configuration. Le français est également présent dans cette notice, c’est assez important pour le souligner.


La visserie :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ici nous allons tout avoir pour faire l’installation de notre configuration, la visserie pour la carte mère, l’alimentation, les SSD, les disques durs… Et surtout faire un câble management propre, avec des rilsans !


Les accessoires :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

De premier abord il est facile de croire que ce sont des attaches pour les câbles par exemple. Il n’en est rien en fait. Cela va se mettre sur les pieds de notre boitier pour faire en sorte comme un anti-dérapant.

Maintenant, nous allons pouvoir passer au montage de notre configuration qui se compose comme suit :


  • Processeur : AMD A10 7890K,
  • Barrette mémoire : CRUCIAL Ballistic Tracer (LED Bleues) 2 x 4Go en 1600MHz,
  • Ventirad : SCYTHE
  • Carte mère : GIGABYTE GA-F2A88XM D3H,
  • Carte graphique : GIGABYTE GTX770 OC Windforce,
  • Alimentation : SEASONIC 550W,
  • SSD : KINGDIAN de 120Go,
  • Sauvegarde : Western Digital de 500 Go (3.5 pouces).


Regardons maintenant les détails avant montage pour notre configuration :
Pour le disque dur et le SSD

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ces rondelles en caoutchouc seront à positionner sur les vis pour le SSD ainsi que le disque dur. Elles évitent les vibrations éventuelles, et permettent également le calage dans le boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voici les vis à positionner avec les caoutchoucs qui devront se placer sur la partie lisse.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous voyons bien ici les vis ainsi que les caoutchoucs qui viennent se positionner dans la vis.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous avons la même chose avec le disque dur, et cela permettra un peu d’éviter les vibrations des disques durs.

Nous allons maintenant passer à la mise en place de notre alimentation.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ce cache-là est en fait derrière la tour et placé en haut. Il se défait avec un tournevis cruciforme. Il est maintenu par 3 vis.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Le voici donc en place sur notre alimentation.

Il est temps je pense maintenant de voir notre configuration dans son intégralité.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Comme vous pouvez le voir, il y a de place dans ce boitier, mais il ne faudra pas avoir quand même beaucoup de câbles à cacher car sinon cela pourrait devenir compliqué.

Aucun ventilateur ne vous sera fourni avec le boitier, c’est à vous de mettre les vôtres ou de laisser ainsi si les températures sont correctes.

Et qu’en est-il du câble management sur l’autre côté ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous pouvons d’abord voir notre alimentation qui est dans le haut de notre boitier, sur le côté gauche de notre photo et dans le haut, on peut voir les deux vis qu’il faudra enlever pour avoir la plaque que nous avons mise tout à l’heure sur notre alimentation.

En ce qui concerne le câble management, vous pouvez constater qu’il ne faudra pas avoir beaucoup de choses à brancher comme par exemple plusieurs disques durs ou deux cartes graphiques. Cela risquerait d’être assez compliqué.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous voilà avec notre côté en verre trempé, il vaut mieux que tout soit rangé proprement et que rien ne dépasse, car là tout se voit !

Regardons maintenant les pieds de notre boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Ici nous avons donc les deux « scratchs » qu’il faudra apposer de chaque côté du boitier (Sur le dessous), ils sont bien sûr autocollants.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Sur ce côté-là il faudra faire attention de ne pas venir placer l’autocollant sur les deux trous, ces derniers sont en effet prévus pour mettre les vis des ventilateurs qu’il est possible d’insérer dans le bas de notre boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà le résultat avec les des pieds de notre boitier.



Les températures

Nous allons maintenant passer au test des températures, notre boitier étant dépourvu de ventilateurs, le bruit éventuel ne se fera pas entendre du boitier, mais seulement de ceux provenant des composants spécifiques comme le ventirad du processeur ou encore la ventilation de la carte graphique, voire l’alimentation.

Pour faire les tests de températures nous allons utiliser le logiciel OCCT en version 4.5.1.

Pour vérifier la température intérieure de notre boitier nous allons utiliser un pointeur laser.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus



Mesures avec le boitier ouvert

Regardons maintenant tout cela de plus près.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà la température que nous avons à l’intérieur, 23° C de notre boitier. C’est tout à fait normal. Nous avons 18° C dans la pièce où les tests sont effectués.

Regardons maintenant la température avec OCCT sur le bureau, porte ouverte.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus


On peut observer les éléments suivants :

- Processeur : Sur le cœur le plus chaud, nous sommes à 25.38° C, ce qui est vraiment tout à fait acceptable, sachant qu’en plus nous n’avons pas de ventilateur mis à part celui du ventirad dans notre boitier. Bien sûr pour le moment nous sommes seulement sur le bureau, ce qui comptera le plus c’est lorsque nous ferons le test OCCT.

- Carte graphique : La carte graphique est à 29° C, lors de nos précédents tests, nous avions exactement la même température. Mais il y avait des ventilateurs dans le boitier. Donc c’est tout à fait dans les normes.

Et qu’en est-il de nos unités de stockage ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Nous sommes ici à une température de 26° C, c’est un peu plus chaud que lorsque nous avons des ventilateurs. En effet lors de précédents tests, nous étions ici dans les 22° C. Bien sûr cela reste encore tout à fait acceptable.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- DD : Ce dernier étant dans un endroit moins « confiné », il est à 19° C. Sachant qu’un disque dur chauffe quand même, attendons de voir ce que cela va donner en plein test OCCT.

Nous allons maintenant voir ce que nous donne les résultats en plein test OCCT porte ouverte.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà la température intérieure de notre boitier 32.6° C, soit une augmentation de 9.6° C par rapport à celle relevée quand nous étions sur le bureau. Cela reste encore acceptable mais nous pouvons quand même observer que nous ne sommes pas en été, et que c’est porte ouverte. Cela sera à surveiller de près quand nous allons faire les tests avec la porte fermée.

Une remarque néanmoins : le matériel accusant déjà une certaine usure, il n’a pas été possible de trop monter en température avec le processeur qui perdait en stabilité. De fait, les tests OCCT ont été volontairement écourtés pour garder des valeurs et des graphiques tout à fait acceptables, quand bien même le TDP dégagé par le processeur est généralement plus pertinent et conséquent que les actuelles références du marché.

Regardons maintenant les résultats obtenus en plein test OCCT porte ouverte.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- Processeur : Nous sommes à 42.5° C porte ouverte en plein test OCCT. Sachant que nous n’avons pas de ventilateur, cela est tout à fait dans la normalité. Pour le moment nous pouvons dire que notre boitier sans sors plutôt pas mal.

- Carte graphique : Cette dernière est à 36° C, c’est une bonne température pour la catégorie de cette carte qui rappelons-le accuse pas mal d’années maintenant.

Regardons ce que le graphique d’OCCT après le test va nous apporter comme informations.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous sommes ici sur le cœur le plus chaud, nous voyons qu’il a commencé à 27.9° C, il s’est ensuite presque stabilisé à une température de 41.2° C au plus chaud. Il est ensuite redescendu relativement rapidement malgré le fait que cela reste quand même plus chaud que lorsque nous avons une ventilation dans le boitier, et c’est tout à fait honorable. Surtout qu’il ne faut pas oublier que ce processeur a la réputation de chauffer.

Regardons maintenant la température sous le socket :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

On peut voir que dans la partie la plus haute en montée de température, nous sommes à 36.7° C.

Encore une fois, le boitier qui est en aluminium compense bien pour le moment que nous n’ayons pas de ventilateur dans notre boitier.

Et qu’en est-il des lecteurs ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Nous sommes ici à 32°C, soit une augmentation de 6° C de plus que lorsque nous étions sur notre bureau. Pour le moment nous pouvons dire que cela est tout à fait acceptable. Notre SSD ne sera pas en « danger » d’avoir des soucis avec une température trop élevée.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- HDD : Nous sommes ici à une température de 31° C, soit une augmentation de 12° C par rapport à notre test de tout à l’heure sur le bureau. Même si cela représente un grand pic d’augmentation de la température, même commentaire que pour le SSD.

Et maintenant nous allons passer à ce que tout le monde attend le plus. Le test OCCT avec le boitier fermé.



Mesures avec le boitier fermé

Tout d’abord commençons par la température du boitier avec la porte fermée sur le bureau.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- Processeur : Nous sommes ici à une température de 27.5° C sur le cœur le plus chaud. Soit 2.12° C de plus par rapport à tout à l’heure. Ce que l’on peut remarquer, c’est que l’augmentation n’est pas grandiose, pour un boitier qui rappelons-le, est sans ventilateur.

- Carte graphique : Cette dernière est à 28° C, soit 1° C de moins que lorsque nous avions la porte ouverte. C’est donc un petit peu moins chaud et cela malgré que la porte soit fermée.

Et qu’en est-il de nos unités de stockage ?

Tout d’abord nous allons commencer sur le bureau :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Nous sommes donc ici à une température de 27° C, soit 1° C de plus que lorsque notre boitier était ouvert. Pour le moment on peut dire que même sans ventilateur, notre boitier s’en sort plutôt pas mal.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- HDD : Nous avons une température de 26° C, soit une augmentation de 7° C par rapport à notre boitier ouvert. Il est vrai qu’un disque dur chauffe plus qu’un SSD. Malgré cette augmentation de température, nous ne sommes pas encore dans la zone rouge ou notre disque risquerait de planter.



Nous allons maintenant passer au test OCCT boitier fermé.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- Processeur : Nous sommes ici à 41.13° C sur le cœur le plus chaud, soit une augmentation de 1.32° C de plus par rapport au test effectué boitier ouvert. Même si cela reste chaud, je pense que nous pouvons saluer la performance de notre boitier sans aucun ventilateur d’installé initialement à l’intérieur. Surtout qu’il ne faut pas oublier qu’OCCT pousse le processeur à 100 %, même dans les jeux cela ne serait pas forcément le cas.

- Carte graphique : Notre carte a fait des pics de température à 33° C, soit exactement la même température que le test OCCT effectué boitier ouvert.

Regardons maintenant ce que va nous donner comme information le graphique d’OCCT :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà donc notre graphique OCCT, nous pouvons observer que la température la plus chaude était de 49° C, soit une augmentation de 7.8° C par rapport au test effectué avec la porte ouverte. C’est sûr qu’il ne faut pas un processeur qui chauffera trop quand même, et sans avoir de watercooling, il faudra au mieux mettre un ventirad qui refroidit bien le processeur, et peut-être éviter celui d’origine de toute façon. Mais il faut souligner quand même que le boitier sans aucun ventilateur, fait bien le travail, l’aluminium y est sans doute pour quelque chose.

Regardons la température sous le socket :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous pouvons observer ici que la température n’a pas dépassé 44.2° C, ce qui est bien sachant que notre processeur est quand même réputé pour chauffer, surtout sans ventilateur dans le boitier comme c’est le cas ici.

Remarque : Encore une fois, vous avez peut-être remarqué que je n’ai pas dépassé 20 mn en test OCCT, le processeur étant un peu vieux, je n’ai pas voulu le « brusquer » au risque de voir le PC planter.

Que va-t-il se passer au niveau des unités de stockage ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Nous sommes ici à une température de 30° C, soit 2° C de moins que lorsque notre boitier avait la porte ouverte. On peut donc dire que même sans ventilateur comme notre boitier est en aluminium, la chaleur est quand même « évacuée » en partie.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- HDD : Notre HDD est ici à une température de 33° C soit 2° C de plus que lorsque le boitier était ouvert. Cela s’explique par la chaleur qui se trouve confinée à l’intérieur. Le SSD étant derrière la carte mère, il prend moins la chaleur que notre disque dur.

Pour approfondir notre test concernant le boitier, nous allons maintenant mettre 2 ventilateurs en 120 mn. Le premier sera placé en bas et en aspiration pour envoyer de l’air frais dans le boitier, le second en extraction derrière, pour évacuer l’air réchauffé. Cela aura pour effet de créer un flux d’air dans le boitier, pour mieux évacuer les calories. Cela va-t-il améliorer les températures de notre boitier ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voici les ventilateurs NOCTUA qui seront utilisés en double exemplaire pour rafraichir l’air dans le boitier.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Voilà, ce sera le HF-P12, un ancien modèle mais une valeur sûre !

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Les voici tous les deux montés dans notre boitier. Un flux d’air est créé, de bas en haut, pour aider la conduction thermique naturelle qui va dans le même sens. Cela va-t-il nous changer les températures ? Les améliorer ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- Processeur : Nous pouvons remarquer ici que nous avons une température de 25.5° C, soit une baisse de 2° C en ayant ajouté nos deux ventilateurs de 120 mn. Nous avons quand même perdu 2° C ce qui n’est pas négligeable.

- Carte graphique : La température de notre carte graphique est à 27° C, soit 1° C de moins que lorsque nous n’avions pas de ventilateur. Même si cela est peu, c’est quand même important pour le signaler.

Et que va-t-il se passer pour nos lecteurs ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Nos sommes ici à 26° C, soit 1° C de moins que lorsque nous n’avions pas de ventilateur dans notre boitier. Là aussi nous pouvons donc dire que le rajout de ces deux ventilateurs est pour le moment un plus.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- HDD : Nous sommes à une température de 25° C, soit 1 ° C de moins que lorsque nous n’avions pas de ventilateurs. On peut donc en conclure que pour le moment c’est plutôt une bonne chose que cet ajout d’un flux d’air.

Maintenant nous allons passer à ce qui intéresse tout le monde ici, à savoir le test avec le logiciel OCCT. Cet ajout de flux d’air frais va-t-il apporter quelque chose pour nos composants ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- Processeur : Nos relevons ici une température de 40.75° C, nous sommes à 0.38° C de moins que sans nos deux ventilateurs de 120 mn. Est-ce que cela veut dire que ça n’apporte rien ? En fait oui et non, nous allons le voir plus en détail lors de notre graphique obtenu par OCCT.

- Carte graphique : Notre carte graphique est ici à 31° C, soit encore 1° C de moins que lorsque nous n’avions pas de flux d’air dans le boitier. Donc là aussi même aussi minime soit-il il y a quand même un gain.

Regardons cela maintenant dans le graphique OCCT.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

Nous sommes ici en pic à une température de 45.7° C, soit 3.3° C de moins que lorsque nous n’avions pas notre flux d’air avec nos deux ventilateurs de 120 mn. Là aussi l’ajout de nos deux ventilateurs a bien apporté quelque chose à nos composants ainsi qu’à notre boitier.

Regardons maintenant si c’est le même cas sous le socket :

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

La réponse est aussi oui, nous sommes ici à 37.9° C alors que nous étions à 44.2° C soit une baisse de 6.3° C ce qui est assez important pour le souligner.

REMARQUE 2 : Nous ne ferons pas ici de moyenne pondérée car cette dernière ne serait pas objective. En effet, cela va dépendre de la configuration embraquée et également de la marque et des modèles des ventilateurs qui seront positionnés dans le boitier.

Et nos disques de stockage ?

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- SSD : Pour notre SSD, l’ajout de ventilateurs supplémentaires n’apporte rien du tout. Cela est dû au fait que l’air brassé est devant. Notre SSD est situé derrière la carte mère, de l’autre côté où se trouvent nos deux ventilateurs.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

- HDD : Ici nous sommes à 30° C au lieu des 33° C que nous avions sans les ventilateurs de 120 mn. Alors oui, là l’apport de ces derniers se fait ressentir. Comme ce dernier est juste après le disque dur, le flux d’air apporte réellement un plus.



CONCLUSION :

Nous voici arrivés au terme de notre test, nous allons aborder la conclusion.

Que pouvons-nous dire sur notre boitier sans ventilateur ? Tout d’abord qu’il est très bien compartimenté pour que la chaleur soit dissipée au mieux. Il n’y a pas d’endroit stagnant à l’intérieur du boiter où la chaleur puisse réellement s’accumuler. Ayant mis ici un processeur qui était réputé pour chauffer, la chaleur émise par ce dernier en plein test OCCT a quand même pu être contenue par notre boitier qui, faut-il le souligner, est en aluminium, ce matériau étant réputé pour mieux dissiper la chaleur que l’acier.

La question qui se pose, c’est vous conseillerais-je de mettre des ventilateurs ? La réponse est oui si c’est pour un PC HTPC ou bureautique, d’autant que de nos jours avec les processeurs basse consommation, il sera à même de dissiper les calories qui seront dégagées. Si vous souhaitez faire un PC de jeux léger, je vous dirais oui, cela pourrait en effet être un plus pour la ventilation du boitier et la gestion du flux d’air. Pour un PC de jeux plus conséquent, l’ajout de ventilateurs restant assez superflu, ce sera assez déconseillé, à moins de rajouter encore d’autres ventilateurs pour dissiper les calories d’une carte graphique gourmande en puissance.

En ce qui concerne le câble management, il sera aisé de cacher ce dernier à condition de ne pas avoir trop de périphériques ou deux cartes graphiques par exemple.
Donc SANS ventilateur pour un PC HTPC, bureautique, et avec ventilateurs pour un PC Gamers léger.

IMPORTANT : Par contre attention, si vous avez un format de carte mère Micro-ATX, votre carte graphique ne devra pas dépasser une longueur de 27.5 cm. Sinon vous risquez de vous retrouver bloqué par l’alimentation qui se trouve juste derrière. En ce qui concerne une carte mère au format ATX, cette dernière descendant plus bas dans le boitier, le souci ne se posera alors pas.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus



Pour terminer, nous mettrons deux médailles pour ce boitier :

Médaille d'Or pour :

Ce boitier mérite une médaille d'Or en ce qui concerne l'intégration pour un PC bureautique, Multimédia ou HTPC.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus



Médaille d'Argent pour :

Ce boitier mérite une médaille d'Argent en ce qui concerne l'intégration pour un PC Gamers. En effet, il est conçu surtout pour un format Micro-ATX malgré qu'il accepte le format ATX, mais la carte graphique étant limitée à 27 cm de long, cela freine beaucoup l'intégration des grosses cartes graphiques actuelles.

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus



Pour en savoir plus encore...

test_du_boitier_jonsbo_u4_plustest_du_boitier_jonsbo_u4_plustest_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plustest_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plustest_du_boitier_jonsbo_u4_plus

test_du_boitier_jonsbo_u4_plus





Informations


  • Auteur : Conrad56
  • Nombre d'affichages de cette page : 11168
  • Publié le : 13/04/2021 à 20h57

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires