Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
S'enregistrer Se connecter pour profiter des fonctionnalités du site

Test du Pure Rock Slim 2 de be quiet!


Test du Pure Rock Slim 2 de be quiet!

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Acteur principal et reconnu depuis de nombreuses années dans le domaine du refroidissement performant et silencieux, be quiet! n'arrête pas de sortir de nouveaux produits en tous genres pour satisfaire à la demande des utilisateurs toujours plus exigeants. C'est donc sans surprise qu'une nouvelle référence voit le jour, destinée principalement aux configurations à base de processeurs pas trop gourmands en puissance, sous la forme de ce Pure Rock Slim 2, et donc deuxième du nom, avec une légère augmentation du TDP admissible qui passe de 120 à 130W.

La version précédente datait de 2018, et a fait le bonheur de nombreux utilisateurs, mais depuis de nouveaux sockets sont apparus, il fallait donc palier à cette problématique et proposer un produit qui pouvait combler cet écueil. Alors cette nouvelle version va-t-elle être aussi convaincante que ne l'a été celle de son successeur ? Il y a fort à parier que oui, mais il vaut mieux le vérifier au travers du test qui suit...



Découverte du ventirad

Comme à son habitude, be quiet! présente depuis de nombreuses années ses produits ses emballages avec un beau carton rehaussé de noir. C'est donc sans surprise que ce dernier reprend la photo du ventirad, mais également les différentes caractéristiques du produit, ainsi que comme pour tous les autres références, un QR code permettant de se faire une idée encore plus précise de ce qui se trouve à l'intérieur.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Les différentes faces comportent de multiples informations dont également ce fameux QR code.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet
test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Lors de l'ouverture du carton, il est possible de constater que l'ensemble est bien protégé pour le transport.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

L'ensemble sorti, le radiateur est encore engoncé dans une base en plastique, qui retient également le ventilateur. À côté, d'autres accessoires comme la fixation pour les sockets Intel, les agrafes de fixation du ventilateur, et la notice se dévoilent.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet


Le radiateur, bien qu'assez compact, affiche tout de même un poids de 341 grammes, pour des dimensions de 135mm de haut, 97mm de large et 58mm d'épaisseur. Sa base quant à elle est un peu plus conséquente et large, puisque c'est elle qui viendra en contact avec le haut du processeur.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Le ventilateur quant à lui, est un 90mm, 92mm même pour être plus précis, pour une épaisseur de 25mm et un poids de 82 grammes, et porte ma mention Pure Wings 2. Il est prévu de fonctionner à 2000 tr/min sous 12V pour une consommation de 0,32A et peut être piloté en PWM. Cette série de ventilateurs est connue pour apporter silence de fonctionnement tout en gardant une bonne pression statique et donc un bon débit du flux d'air en sortie.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet


Dans le détail, le radiateur est bien fini, avec trois caloducs en U et en cuivre de 6mm de diamètre chacun, en contact direct avec le processeur, et sa base en aluminium, qui comporte des ailettes contribuant à la dissipation de chaleur, même si c'est infime au regard du reste, est déjà enduite de pâte thermique pré-appliquée. Il y a fort à parier que cette pâte thermique soit d'une composition très approchante de la fameuse DC1 proposée à la vente par la marque.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

L'aluminium brossé fait son effet, ainsi que le logo appliqué sur le dessus, et les six bouchons qui cachent les extrémités des caloducs.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Les ailettes sont bien dimensionnées et surtout bien espacées pour laisser passer facilement le flux de l'air, et donc favoriser l'échange thermique.

Un détail qui a son importance : le radiateur est décalé par rapport à son support. De fait, il permet de fixer le ventilateur et de garder ensuite de la place pour les barrettes de mémoire qui pourront avoir une hauteur conséquente (c'est souvent le problème rencontré lorsque les radiateurs sont trop volumineux, et il faut alors choisir des barrettes de mémoire en conséquence, et donc à faible hauteur. Ici, ce ne sera pas le cas) !



La notice

Cette dernière, bien qu'en allemand et en anglais, est très claire au niveau des différents schémas. Et quand bien-même, il sera possible de télécharger une notice en français, grâce au QR code qui y a été rajouté.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Tout y figure, comme par exemple le changement de fixations pour les sockets Intel, puisque le ventirad est monté d'origine avec le système pour les sockets AMD. Idem pour la fixation en elle-même sur la carte-mère, c'est bien illustré et expliqué !



La préparation du ventirad

Une fois la base du ventirad prête (en fonction du type de socket et selon la notice), il faut préparer le ventirad, et donc assembler le radiateur avec son ventilateur. C'est en fait assez simple, puisque le système présenté a déjà fait ses preuves à de maintes occasions sur d'autres ventirads de la marque. Ce sont donc des agrafes qui servent de fixation. Par soucis de simplicité, et vu la taille du ventirad, il est conseillé de faire ceci avant la fixation de l'ensemble sur la carte-mère, mais il sera également possible de le faire après, ce sera selon les possibilités de l'utilisateur final.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Les agrafes se fixent facilement, sans problème, et le ventilateur se cale bien sur le radiateur. Il y a même éventuellement la possibilité de poser le ventilateur un peu plus haut ou un peu plus bas que la normale.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

L'ensemble tient bien, le ventilateur est bien centré, grâce à un rebord de chaque côté du radiateur, et c'est un montage propre, facile et rapide.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Le montage sur la carte-mère

Avant d'aborder le montage sur la carte-mère, voici la configuration qui servira pour les tests.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet


La configuration de tests

Cette configuration est très récente, puisque basée sur des éléments somme toute assez classiques, notamment pour une configuration Gamers ou encore Multimédia et Bureautique. Le processeur utilisé affiche un TDP maxi de 95W, mais dans la pratique, et à de très rares occasions, ce sont maximum 78W qui ont été relevés, et plus précisément une bonne moyenne de 65W, c'est donc assez représentatif comme base de puissance à dissiper avec ce Pure Rock Slim 2 :


  • Carte mère : Asus TUF Gaming B550 Plus Bios 1804
  • Processeur : Ryzen 3 3600X 3.8GHz/4.4GHz (base/Turbo) avec un TDP maxi de 95W
  • Refroidissement : Silent Loop 280 2 de be quiet!
  • Mémoire : 2 X 8Go Kingston Hyper X Fury 3200MHz
  • Carte graphique : Sapphire RX 590 Nitro+ flashée "Special Edition"
  • Alimentation : Dark Power Pro P9 850W 80 Plus Gold de be quiet!
  • Stockage : SSD Samsung 840 Pro 256Go + 2 x Western Digital 1.5To
  • Système : Windows 10 64bits ver.2004
  • Tour : be quiet! Silent Base 802 Black

Dans un premier temps, il va falloir démonter le système de fixation précédent, du Silent Loop 2, qui remplaçait le système de fixation d'origine de la carte-mère.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Une fois le waterblock retiré, il faut enlever les pièces du support métallique et les replacer par le système d'origine de fixation AMD. Bien entendu, un nettoyage du haut du processeur s'impose our avoir une base propre et saine pour recevoir le ventirad.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Le détail du système d'origine livré automatiquement avec toutes les cartes-mères à base de socket AMD.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Il faut ensuite approcher la base du Pure Rock Slim 2 du processeur. La pâte thermique est prête à faire son office lorsqu'elle sera en contact avec le haut du processeur.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Pour fixer le Pure Rock Slim 2, il sera important, comme ici dans le cas du socket AMD, de bien vérifier que les boucles métalliques prennent bien place dans les crochets en plastique du système de fixation d'origine de la carte-mère, et ensuite, de basculer les deux leviers de part et d'autre en même temps pour éviter un effet de levier indésirable d'un côté par rapport à l'autre.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Une fois les leviers basculés, voici le résultat. Le ventirad est bien en place et ne bouge plus. Il faut noter que la procédure est très aisée et rapide. Il est possible également, pour faciliter encore sa mise en place, de retirer la carte graphique pour un accès encore plus aisé.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Voici quelques plans différents du ventirad en place sur la carte-mère.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Le démarrage de la configuration

Tout est en place, il l'heure de démarrer la configuration et de passer aux tests !

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Les tests

Comme d'habitude, c'est le logiciel OCCT 4.5.1 qui est utilisé. Cette version n'est pas la dernière, mais elle a le mérite de tracer les belles courbes de températures relevées au cœur du processeur et au niveau du socket.

Les tests se feront bien entendu dans le boitier fermé et non sur une table de benchs, avec une température de la pièce mesurée à 23°C, ce qui rend les performances très réelles dans l'ensemble des cas, ce qui permettra également au futur utilisateur de se rendre compte du vrai potentiel de ce Pure Rock Slim 2.


Trois tests seront effectués :
  • La ventilation du boitier est poussée à l'extrême, mais le ventilateur du Pure Rock Slim 2 est réglé en standard
  • La ventilation du boitier est poussée à l'extrême, et pareil avec le ventilateur du Pure Rock Slim 2
  • La ventilation du boitier est réglée en standard, et donc très silencieuse, et pareil avec avec le ventilateur du Pure Rock Slim 2

Et bien entendu, tous les tests se font sur 30 minutes, avec la première minute en idle, puis vingt-cinq minutes en full, puis les quatre dernières minutes à nouveau en idle pour bien laisser chauffer le processeur et analyser la courbe de stabilisation des températures.

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



La ventilation du boitier est poussée à l'extrême, mais le ventilateur du Pure Rock Slim 2 est réglé en standard

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

La température maximale du processeur se stabilise aux environs de 75°C, avec néanmoins quelques rares pics à 77°C. Tout va bien, car pour un "petit" ventirad comme celui-ci, c'est même une belle performance, même dans un boitier fermé, et quand bien même la ventilation de ce dernier a été poussée au maximum.



La ventilation du boitier est poussée à l'extrême, et pareil avec le ventilateur du Pure Rock Slim 2

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

Cette fois-ci, tout à à fond, et le refroidissement est bien entendu encore meilleur. Cette fois-ci la température est descendue à une moyenne de 73°C avec quelques pics à 75°C. Ce sont donc 2°C de mieux, mais le bruit est bien entendu conséquent.



La ventilation du boitier est réglée en standard, et donc très silencieuse, et pareil avec avec le ventilateur du Pure Rock Slim 2

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

L'ensemble est cette fois-ci très silencieux, puisque tout est réglé en standard, et la température est en gros au niveau du premier test, où la ventilation du boitier était poussée au maximum (et donc bruyante). C'est une belle surprise, qui prouve que ce Pure Rock Slim 2 est capable de bien refroidir le processeur avec une ventilation faible ou silencieuse du boitier, c'est selon !



Et le bruit dans tout ceci ?

Comme la tour a été sollicitée au niveau de la ventilation, et donc il aurait été difficile de mesurer le bruit réel du ventirad, puisque masqué par celui des ventilateurs intégrés au boitier, le bruit a alors été mesuré au niveau du ventirad, avec les ventilateurs de la tour au minimum, et donc quasiment inaudibles (du moins le bruit engendré par ces ventilateurs n'était que de 31,8dB au maximum, ce qui est très faible !).


  • Lorsque le ventirad était réglé sur la vitesse maximale, le décibel mètre indiquait 42,9dB à 30cm et 37,1dB à 1m.
  • Lorsque le ventilateur était réglé en standard et en pleine chauffe du processeur, le décibel mètre indiquait 35,3dB à 30cm et 33,1db à 1m.
  • Et lorsque le ventilateur reprenait sa vitesse minimale, le bruit redescendait au niveau du bruit ambiant, et ce quelque soit la distance, c'est à dire à 31,8dB. Autant dire que c'était alors quasiment inaudible !

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Conclusion

Que dire de ce nouveau Pure Rock Slim 2 ?

Déjà que bien que son format soit relativement compact ou réduit, il ne démérite pas quant aux performances, tant au niveau du refroidissement que du bruit, ou plutôt de son silence de fonctionnement. Il permet de bien refroidir le processeur, que la tour soit faiblement ventilée, ou alors avec un bon flux d'air. La différence de refroidissement dans ces deux extrêmes est même plutôt faible, puisqu'elle n'est que de deux petits degrés ! De surcroît, il permet également de monter les barrettes de mémoire à profil haut, et c'est un très bon point ! Du fait que le ventilateur est également proche de ces dernières, il contribuera également à améliorer leur refroidissement. Quant à sa mise en place sur la carte-mère, il utilise le système d'origine (ici par exemple sur un socket AMD), et son montage est aisé et rapide. L'esthétique n'est pas non plus en manque, puisque l'aluminium brossé fait son effet, et le logo be quiet! ressort bien, ce qui le met d'autant en valeur.

C'est de plus le compagnon idéal pour une configuration avec un boitier à dimensions faibles, et donc avec peu de place, comme certains conçus par exemple pour le multimédia ou la bureautique.

Pour faire une synthèse rapide, si vous cherchez un petit ventirad de belle allure, facile à monter, refroidissant bien un processeur avec un TDP pas trop costaud (maximum 130W), sans trop de fioritures mais avec un fonctionnement silencieux, ce Pure Rock Slim 2 sera tout à même à remplir sa tâche même dans une tour avec peu de flux interne d'air frais. En tout cas il peut tout à fait être recommandé dans cette optique ! Il est même possible, au vu de ses performances, de pouvoir envisager de petits overclockings sur les processeurs à petit TDP, par exemple aux environs de 60/65W, à condition bien entendu que la consommation ne dépasse pas les fameux 130W maximum, et surtout alors que la tour soit relativement bien ventilée !


Pour terminer, nous octroyons une belle médaille d'or méritée pour ce "petit" Pure Rock Slim 2 !

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Pour en découvrir plus encore sur ce Pure Rock Slim 2

Un grand merci à :

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet


test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet



Edit du 12/04/2021 :

Pour en savoir plus sur le comportement de la pâte thermique pré-appliquée et la finition de la base du ventirad, voici deux photos qui suffisent par elles-mêmes :

test_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiettest_du_pure_rock_slim_2_de_be_quiet

La pâte thermique s'est très bien étalée entre les deux surfaces, et la finition des caloducs dans la base d'aluminium est exemplaire (elle ne se voyait pas avant à cause de la couche de pâte thermique pré appliquée).


Informations


  • Auteur : jeannot61
  • Nombre d'affichages de cette page : 13142
  • Publié le : 09/04/2021 à 10h58

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Vos commentaires