Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

AMD annonce les cartes graphiques Radeon RX 5700 XT et RX 5700 : La nouvelle génération de cartes vidéo AMD démarre le 7 juillet 2019.


amd_logo_mini.png

AMD annonce les cartes graphiques Radeon RX 5700 XT et RX 5700 : La nouvelle génération de cartes vidéo AMD démarre le 7 juillet 2019.

5700xt_678x452_mini.JPG

Dans le cadre d’une journée riche en nouvelles sur les produits AMD, la Dre Lisa Su, PDG d’AMD, a quitté la scène pour clore sa série d’annonces. Le produit phare est la nouvelle famille de cartes vidéo d’AMD, la série Radeon RX 5700. AMD a commencé par les critiquer à la fin du Computex il y a quelques semaines. Si les cartes ne seront pas commercialisées avant le mois de juillet, AMD a ouvert la porte à des informations sur ces cartes : Prix, performances attendues, architecture.

La série Radeon RX 5700, que j'appellerai la série 5700, est la nouvelle famille de cartes graphiques d'AMD. Au sein de la pile de produits AMD, ces cartes remplacent essentiellement les anciennes pièces RX Vega 64/56 d’AMD, offrant des performances similaires à meilleures à des prix plus bas, une consommation d’énergie moindre et de nouvelles fonctionnalités. Pour être clair, ce ne sont pas des cartes vidéo de niveau phare, et à un moment donné, Vega 64/56 aura de vrais successeurs sous la forme de cartes vidéo haut de gamme plus rapides et plus puissantes. Mais dans la pile de produits d’AMD et sur le marché au sens large, c’est là que les nouvelles cartes vont atterrir.

Ces nouvelles cartes d'AMD font partie de leur première vague de cartes basées sur leur nouvelle famille d'architecture RNDA. Nous entrerons dans les détails (atroces) à ce sujet plus tard, mais à un niveau élevé, le RDNA modifie radicalement le fonctionnement de l'architecture de processeur graphique sous-jacente d'AMD, plus que de gagner le nouveau nom et de réaligner nos attentes en matière de performances pour les cartes vidéo AMD.

En définitive, RDNA cherche à accroître l’efficacité de la charge de travail d’AMD, c’est-à-dire accomplir plus de travail avec les mêmes ressources, ainsi que son efficacité énergétique, afin d’améliorer sa compétitivité sur le marché des cartes vidéo pour PC. Pionnière dans la famille de GPU Navi, l’architecture RDNA sera la base des produits AMD pour une longue période; et pas seulement les GPU PC, mais aussi les consoles (Xbox et Playstation), les appareils mobiles et tout ce que AMD peut offrir.

Pour revenir à la question, AMD lance le mois prochain deux cartes de la série 5700. Sur le haut de gamme, nous avons la Radeon RX 5700 XT entièrement activée (oui, ces suffixes insupportables sont de retour), dotée de 40 UC et d’une vitesse d’horloge de pointe supérieure à 1900 MHz. Son partenaire criminel sera la Radeon RX 5700, sans suffixe. Il s’agit de la partie de second niveau traditionnelle qui réduit certaines unités fonctionnelles et performances au nom de l’offre d’une carte moins chère (et de la possibilité pour AMD de récupérer les puces Navi).

Ces pièces, nous dit AMD, seront compétitives avec les GeForce RTX 2070 et RTX 2060 respectivement, bien que ce soit bien entendu quelque chose que nous déterminerons nous-mêmes une fois que nous les aurons testés.

yguuy_mini.png

Pour commencer, comme toujours, nous avons les spécifications. Il est préférable de préciser maintenant que si les spécifications brutes sont utiles pour comprendre les bases de ces cartes, en raison de la transition architecturale RDNA, les chiffres peuvent être trompeurs. Le RDNA incorpore notamment un certain nombre de modifications visant à améliorer l'efficacité/l'utilisation du calcul et à réduire les besoins en bande passante mémoire. Ces spécifications minimisent donc assez les cartes de la série 5700, car dans la pratique, elles seront plus efficaces par horloge que leurs prédécesseurs Polaris.

Et j'utilise les cartes Polaris d'AMD ici comme point de comparaison - malgré le fait que ces nouvelles cartes fonctionneront plus comme Vega 64/56 - car au niveau matériel, Navi 10 remplace Polaris 10 en tant que GPU milieu de gamme (ish). Le premier processeur graphique 7 nm d’AMD, qui est en train d’être fabriqué chez TSMC, mesure 251 mm2, rythmant 10,3 milliards de transistors dans cette matrice de taille modeste.

C'est un peu plus grand que le Polaris 10 de 232 mm2 et intègre 80% de transistors supplémentaires. Il y a donc beaucoup plus de matériel au travail ici, ce qui pour AMD devrait se traduire par beaucoup plus de performances.

En se plongeant dans le 5700 XT, la carte Navi à part entière d’AMD tentera de mettre tout en œuvre pour assurer une nouvelle place à AMD sur le marché des cartes vidéo et pour montrer l’architecture RDNA. Il s’agit d’une partie de 40 CU, avec des vitesses d’horloge atteignant 1905 MHz. La nouvelle génération de Navi est une figure qu’AMD appelle leur «horloge de jeu», analogue à l’horloge turbo de NVIDIA.

Elle constitue une estimation prudente de la vitesse d’horloge moyenne du processeur graphique pendant les jeux normaux. Certes, le comportement d'horloge d'AMD n'a pas vraiment changé - ils essaient toujours d'augmenter autant que faire se peut, autant que le permettent l'alimentation et les thermiques - mais cette valeur est censée offrir une meilleure indication aux acheteurs sur ce que le matériel fera habituellement.

En regardant ces valeurs de vitesse d'horloge, alors, en termes de débit brut, la nouvelle carte devrait avoir entre 9 et 15,75 TFLOP du débit de traitement / ombrage FP32. Il s’agit d’un saut décent par-dessus les cartes Polaris, mais en apparence, il ne ressemble pas à un saut énorme, de génération en génération, et c’est là que l’architecture RDNA d’AMD entre en jeu. AMD a fait de nombreuses optimisations pour améliorer leur utilisation du processeur graphique.

Comment ils utilisent ces FLOP à bon escient - donc un téraflop sur une carte 5700 signifie plus que sur des cartes AMD précédentes. Dans l’ensemble, AMD affirme qu’ils effectuent environ 25% de travail supplémentaire par horloge au total dans les charges de travail liées aux jeux. Donc, les spécifications brutes peuvent être trompeuses.

Pendant ce temps, respectivement sur le front et le fond du nouveau GPU, 5700 XT peut cracher 4 polygones rendus par horloge, et plus encore lorsque l’ombrage primitif est utilisé. Afin de consommer tous les pixels générés par ce processus, le processeur graphique est livré avec 64 ROP sur le backend, deux fois plus que sur les cartes Polaris d'AMD (ou le même nombre que les cartes Vega. Nous allons entrer dans problèmes d’architecture plus tard, mais AMD a mis du travail ici pour améliorer le débit de ces blocs. Le 5700 XT sur papier ressemble donc à une architecture raisonnablement équilibrée.

Les nouveaux contrôleurs de mémoire GDDR6 de la société sont alimentés par le GPU Navi 10 d’AMD. Alors que la société AMD est profondément ancrée dans le développement de la mémoire GDDR, elle devient la deuxième société à utiliser le nouveau type de mémoire, derrière NVIDIA, pour des raisons de cadence de produit. Comme nous l’avons vu dans d’autres produits, GDDR6 devrait permettre d’améliorer considérablement la bande passante mémoire utilisée par AMD; passant de 256 Go/s sur des cartes Polaris comparables à 448 Go/s sur ces nouvelles cartes Navi.

À cela s'ajoute le fait qu'AMD utilise maintenant la compression couleur delta dans la quasi-totalité de sa puce. L'efficacité de la bande passante mémoire s'améliore dans son ensemble. Dans ce sens, le nouveau GPU utilise une nouvelle hiérarchie de cache. Cela nous permettra d’économiser un peu plus de temps, mais cela gardera finalement le trafic local au GPU et évitera mieux l’utilisation de la bande passante coûteuse GDDR6 lorsque celle-ci peut être évitée. Globalement, entre ses 64 ROP et son débit de calcul important, 5700 XT peut consommer beaucoup de bande passante et AMD entend bien se préparer à l’alimenter.

Enfin, parlons de consommation d’énergie. Pour cette génération, AMD s’en tient aux chiffres de Board Power, ce qui signifie qu’elles sont largement comparables aux cartes AMD antérieures. Dans le cas du 5700XT, il s’agit d’une carte de 225 W, similaire au RX 590 et (sur le papier) un peu plus que la Vega 56. La carte tire son énergie de la combinaison du connecteur PCIe et de connecteurs d’alimentation externes. sur une configuration 8 broches + 6 broches là. Avec 225W, ce n’est certainement pas une carte légère en termes de consommation d’énergie, et notre analyse détaillée indique comment cela se traduit par des performances réelles, et si AMD l’a optimisée pour la performance plutôt que pour l’efficacité énergétique.

l11_575px_mini.JPG

Refroidir cette carte sera un ventilateur AMD en grande partie traditionnel. AMD utilise ici un carénage et une plaque arrière en aluminium (similaire au Vega 64), avec une chambre à vapeur tirant la chaleur du GPU vers le radiateur. AMD nous indique que le ventilateur lui-même a été optimisé pour le flux d’air et le bruit, et la société a fixé la limite acoustique par défaut à 43dB. En définitive, AMD tente de trouver un nouvel équilibre entre les avantages de la conception des ventilateurs et le bruit.

Les ventilateurs fonctionnent de manière beaucoup plus cohérente, ce qui est considéré comme souhaitable par un grand nombre de clients, mais en le réglant légèrement et en atténuant un peu moins le bruit, ils tentent de l’empêcher d’être aussi audible dans des environnements calmes.

Radeon RX 5700

La Radeon RX 5700 vanille n’est pas totalement occultée. En dessous de la Radeon RX 5700 XT, cette carte est en grande partie découpée dans le même tissu que son frère XT plus rapide, ce qui réduit ses performances en consommant moins d’énergie et en abaissant les prix.

La plus petite des 5700 cartes est livrée avec 36 UC activées et des horloges plus modestes. L’horloge de jeu moyenne est évaluée à 1625 MHz, avec une amplification maximale de 1725 MHz, ce qui signifie que pour les charges de travail de calcul/shader / texture, elle devrait fournir environ 87% des performances du 5700 XT. En ce qui concerne le débit ROP et la géométrie, 93% de ces performances sont évaluées.

En attendant, rien ne change pour la carte 5700 par rapport à la carte XT en ce qui concerne la mémoire. Il reçoit les mêmes 8 Go de GDDR6 14Gbps. Donc, le 5700 devrait être encore mieux nourri que son homologue à part entière, relativement parlant.

La baisse globale des performances signifie également que la consommation d'énergie a diminué. La carte est conçue pour une puissance de 180W, ce qui est comparable à celui du RX 580. La baisse de la consommation électrique nominale de 45 W est encore plus importante que celle de la performance. Il est donc probable que le 5700 finira par être la plus économe en énergie des deux cartes.

Positionnement du produit et la concurrence

Enfin, les détails du lancement du mois prochain et des relations entre les nouvelles cartes d’AMD et ses concurrents, à la fois AMD et NVIDIA.

Comme le reste du matériel consommé par AMD sur 7 nm, les deux cartes Radeon seront lancées le 7 juillet. Le 5700 XT coûtera 449 $. En attendant, c’est un petit frère, le 5700, qui coûtera 379 $.

Le lancement du mois prochain est un lancement traditionnel de la carte de référence complète, piloté par le haut. Cela signifie que les cartes de référence de type soufflante d’AMD seront ce que vous trouverez sur les étagères le premier jour. Les cartes semi-personnalisées et personnalisées sont bien sûr en cours d’élaboration, mais elles le seront ultérieurement. Entre-temps, contrairement à NVIDIA, AMD n’exécute pas ici le programme Founders Edition. Par conséquent, une fois les cartes personnalisées disponibles, leur prix devrait être identique à celui des cartes de référence d’AMD.

Il est intéressant de noter que, même s’il s’agit d’une nouvelle famille de GPU reposant sur une nouvelle architecture (sur un nouveau processus), AMD est en train de créer un paquet de jeux. Un abonnement de 3 mois au nouveau programme Xbox Game Pass de Microsoft est fourni avec les cartes de la série Radeon RX 5700. Le nouveau service d’abonnement de jeux à volonté de la société s’applique également aux jeux pour PC. Je mentirais si je disais que l’idée d’inclure ce qui équivaut à un abonnement d’essai en paquet, par opposition aux jeux que vous possédez, ne me dérange pas un peu, mais c’est certainement différent. Et je soupçonne Microsoft de faire la promotion de ce nouveau service.

En regardant la pile de produits AMD, les nouvelles cartes Radeon 5700 constituent donc un ajout intéressant à la gamme AMD. Ils resteront en dessous de la Radeon VII en tant que carte la plus rapide d’AMD (le dérivé de Vega est toujours au-dessus), mais ils supplantent les Vega 64/56 et autres. Selon les propres données d'AMD, le 5700 XT est en moyenne 14% plus rapide que le Vega 64 et près de 30% plus rapide que le Vega 56. AMD ne fournit pas de données similaires pour le 5700 (vanille), mais avec ces chiffres, carte devrait facilement mieux le Vega 56.

AMD dessine depuis un certain temps déjà l’inventaire de cartes Vega. Si vous regardez les quelques cartes qui restent sur le marché, vous constaterez qu’elles sont un peu moins chères que les nouvelles cartes Navi. Donc, pour le moment, ce sont des options moins chères, mais comme c’est généralement le cas ici, ce n’est pas une situation qui va durer (et qui ne comportera évidemment aucun des avantages de Navi). Néanmoins, je suis curieux de voir à quel point les deux familles se rapprochent (ou s’éloignent) vraiment.

Au lieu de cela, la grande question de la concurrence sera de savoir comment tout cela se compare aux cartes de la génération actuelle GeForce RTX 20 de NVIDIA. NVIDIA a lancé ce lancement il y a presque un an, et les cartes à un prix impressionnant ont fait leur temps depuis des années.

Selon les diapositives fournies par AMD, les 449 5700 $ XT devraient dépasser de 49% les 499 $ RTX 2070. Cela dit, les points de repère des fournisseurs doivent toujours être pris avec un grain de sel appréciable, car les vendeurs aiment mettre leurs produits en valeur. Grâce à AMD et à NVIDIA, ils ont été relativement corrects ces derniers temps. Je suppose donc que les chiffres d’AMD sont proches de ce que nous trouverons avec le matériel. Dans ce cas, j'attends un concurrent sérieux de 2070, mais nous verrons si la 5700 XT peut toujours la battre.

Une note rapide sur l'architecture et les fonctionnalités

Les pages de documents architecturaux restant à parcourir en quelques heures à peine, je ne vais pas avoir le temps, pour le lancement d’aujourd’hui, d’approfondir mes connaissances des nouvelles fonctionnalités ou de l’architecture. Je souhaite donc aborder très brièvement les points forts des principales fonctionnalités et apporter quelques réponses à des questions susceptibles de poser des problèmes courants.

En commençant par l’architecture elle-même, l’un des changements les plus importants du RDNA est la largeur d’un front d’onde, le groupe de travail fondamental. Dans toutes ses itérations, GCN faisait 64 threads de large, ce qui signifie que 64 threads étaient regroupés dans un seul front d'onde pour l'exécution. RDNA laisse tomber ceci à un 32 threads natif. Dans le même temps, AMD a étendu la largeur de leurs SIMD de 16 à 32 (alias SIMD32), ce qui signifie que la taille d’un front d’onde correspond maintenant à celle du SIMD.

C’est l’une des principales modifications apportées à l’efficacité architecturale d’AMD, car elle les aide à occuper plus souvent leurs logements SIMD. Cela signifie également qu'un front d'onde peut être passé à travers les SIMD en un seul cycle, au lieu de plus de 4 cycles sur les parties GCN.

En termes de calcul, il n’ya pas de changement notable de fonctionnalité en ce qui concerne les jeux. La façon dont les choses fonctionnent sous le capot a changé de façon spectaculaire par moments, mais du point de vue d’un programmeur, il n’ya pas vraiment de nouvelles opérations mathématiques ici qui vont changer les choses. Bien entendu, RDNA prend en charge Rapid Packed Math (Fast FP16). Les programmeurs qui utilisent FP16 pourront ainsi bénéficier de ces avantages en termes de performances.

À une seule exception près, il n’ya pas non plus de nouvelles fonctionnalités graphiques. Navi n'inclut pas de support matériel pour le lancer de rayons, ni pour l'ombrage à pixel à taux variable. AMD est conscient de ces exigences et le support matériel pour le lancer de rayons figure dans leur feuille de route pour RDNA 2 (l’architecture anciennement connue sous le nom de «Next Gen»). Mais rien de tout cela n'est présent ici.

La seule exception à tout cela est le shader primitif. La fonctionnalité la plus infâme de Vega est de retour, et mieux encore, elle est activée cette fois. Le shader primitif est contrôlé par le compilateur et, grâce à certaines modifications apportées au matériel, il est désormais judicieux pour AMD de l'activer pour les jeux. Le shader primitif de Vega, bien que entièrement fonctionnel, était difficile à obtenir, afin d’améliorer ses performances, et par conséquent, AMD ne l’a jamais exposé sur Vega.

La prise en charge de PCI Express 4.0 est unique dans les composants grand public des nouvelles cartes série 5700. Conçu pour aller de pair avec les processeurs AMD série Ryzen 3000, qui prennent également en charge cette fonctionnalité, PCIe 4.0 double la quantité de bande passante de bus disponible sur la carte, passant d’environ 16 Go / s à environ 32 Go / s. Les implications réelles de cette situation en termes de performances sont actuellement limitées, en particulier pour une carte du segment de performance de la série 5700. Mais il y a des situations où cela sera utile, en particulier du côté de la création de contenu.

Enfin, AMD a partiellement mis à jour son contrôleur d’affichage. Je dis «partiellement» car, s’il s’agit d’une mise à jour technique, ils n’apportent pas grand chose de nouveau à la table. Notamment, la prise en charge de HDMI 2.1 n’est pas présente - ni une prise en charge plus limitée pour le rafraîchissement à débit variable HDMI 2.1.

La carte graphique d’AMD ressemble beaucoup à celle de Vega: DisplayPort 1.4 et HDMI 2.0b, qui prend en charge la norme propriétaire Freesync-over-HDMI d’AMD. Donc, AMD a des capacités de débit variables pour les téléviseurs, mais ce n’est pas la propre implémentation de la norme HDMI.

Le seul changement notable concerne la prise en charge de la compression DisplayPort 1.4 Display Stream. DSC, comme son nom l'indique, compresse l'image envoyée sur le moniteur afin de réduire la bande passante nécessaire. C’est important pour les écrans 4K à 144Hz, car DP1.4 ne leur fournit pas assez de bande passante (ce qui entraîne d’autres solutions, telles que le sous-échantillonnage chromatique 4: 2: 2 de NVIDIA sur les moniteurs G-Sync HDR).

C’est une fonctionnalité dont nous parlons depuis un moment et il a fallu un certain temps pour que la technologie soit réellement normalisée et amenée à un point où elle est viable dans un produit de consommation.

ANANDTECH



News


News postée par : Conrad56
Date : 11/06/19 à 08h35
Catégorie : Carte graphique
Nombre d'affichages : 976
Source de la news : ANANDTECH
Nombre de commentaires : 0 > Poster un commentaire

Poster votre commentaire

Vous devez être enregistré et connecté sur Pc-Boost pour poster un commentaire.

Vous pouvez tout de même poster via Facebook.

Les commentaires postés sur cette news