Pc-Boost.com : le site de l'actualité informatique, de l'overclocking et de l'optimisation hardware !
Pseudo : Mot de passe :
S'enregistrer

Le refroidissement.


L'overclocking, qu'est-ce, pourquoi, et comment ? (bis)
Le refroidissement.

Il n’est jamais trop tard de parler de refroidissement. En fait, le refroidissement de la puce à overclocker est très important, mais ce n’est pas tout !

En fait, lors de l’overclocking d’un composant, voire même plusieurs (processeur, carte graphique, …), une multitude de composants va chauffer plus, et il va falloir évacuer toutes ces calories. Le principe est simple à la base, mais la mise en pratique s’avère généralement beaucoup plus délicate !
Les boîtiers actuels sont généralement bien faits et ne ressemblent plus beaucoup à ceux qui se faisaient il y a encore 10 ans en arrière !

En fait, les fabricants l’ont bien compris, s’ils veulent pouvoir vendre leurs produits, ils doivent conjuguer performances de refroidissement et silence ! Une équation pas toujours facile à mettre en œuvre ! Et comme ils ont compris que de plus en plus d’utilisateurs potentiels se lancent dans le watercooling (refroidissement par eau, voir plus loin), ils proposent aussi de plus en plus de boîtiers prévus pour accueillir de telles solutions !

Outre le fait qu’un bon ventirad (système de refroidissement par air pour processeur) puisse déjà faire beaucoup pour réussir un overclocking, il ne fera pas grand-chose si l’intérieur de la tour reste chaud !
Le principe de la circulation de l’air dans les tours actuelles est généralement basé sur celui de la conduction naturelle thermique dans l’air, à savoir que l’air réchauffé va monter, alors que l’air frais va descendre. Ainsi, les ventilateurs sont généralement placés de la manière suivante :


  • à l’avant de la tour et sous la tour, ils fonctionnent en aspiration pour amener de l’air frais dans la partie inférieure, qui sera ensuite acheminé vers les composants chauds et à refroidir.
  • à l’arrière et au-dessus de la tour, ils fonctionnent en extraction, c’est-à-dire qu’ils évacuent l’excédent des calories, et permettent ainsi un échange thermique correct dans l’intérieur de la tour.

l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Attention néanmoins, car bon nombre d’overclockers en herbe tentent de rajouter encore et encore des ventilateurs dans la tour, pour essayer de favoriser encore plus cet échange thermique. C’est en général un très mauvais choix, car ils perturbent le flux naturel de l’air chaud du bas vers le haut, en générant des genres de vortex ou flux parasites allant à l’encontre du bon écoulement de l’air, et mélangeant air chaud et air froid dans la tour, provoquant une élévation de la température dans cette dernière !

De même, il faut être très prudent sur le volume d’air rentrant et le volume d’air sortant ! Il faudrait logiquement vérifier le débit de chaque ventilateur (données constructeur) et vérifier un équilibre presque parfait entre les flux entrants et sortants !

Si un déséquilibre s’avère, il est certain qu’il y aura forcément élévation de la température dans la tour et mauvais refroidissement !

Donc si vous avez bien compris, pour réussir un overclocking, une des conditions sine qua non est d’avoir déjà un bon refroidissement interne de la tour.

Ensuite, le refroidissement du ou des composants à overclocker est tout aussi important !

Il existe d’ailleurs à ce sujet une multitude de refroidissements différents, mais ici seront abordés uniquement ceux qui sont utilisés le plus couramment, à savoir l’aircooling et le watercooling, exit ceux qui font appel par exemple à du matériel spécifique et parfois très couteux comme entre autres l’azote liquide utilisé dans la recherche des records mondiaux.

Pour l’aircooling, ou plus communément appelé refroidissement à l’air, ce sont des systèmes appelés ventirads, généralement à base de cuivre et d’aluminium et faisant appels bien évidemment à des ventilateurs toujours plus sophistiqués, alliant généralement silence et performance.

Il est possible d’en trouver de toutes sortes, mais il est très conseillé de faire attention aux tests sur la toile, afin de pouvoir apprécier les différences de températures des uns par rapport aux autres. Mais il n’y a pas de secret, plus chers ils sont, plus performants ils sont généralement aussi !


l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Deux très gros ventirads, très performants mais aussi assez onéreux ! (Les performances se paient !)


l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

À gauche, une Radeon HD 7970 normale, et à droite, une Radeon HD 7970 avec un refroidissement plus optimisé !


Pour le watercooling, ou plus communément appelé refroidissement à l’eau, cette fois-ci c’est un circuit avec un liquide spécial qui va refroidir le composant, puis va être redirigé vers un radiateur, lui-même refroidi par un ou plusieurs ventilateurs, un peu à la manière du système de refroidissement du moteur d’une voiture.

Il existe des systèmes tout faits, sans entretien, avec pompe incorporée, prêts à être posés, mais sont en général inférieurs en rendement et refroidissement aux meilleurs ventirads actuels. Les systèmes les plus compétitifs, sont par contre composés d’une pompe séparée, d’un réservoir, d’un système de tuyaux adaptables aux différentes configurations, d’un radiateur pouvant être énorme et refroidi par plusieurs ventilateurs, et de water bloc qui permet l’échange de calories avec la puce. Ces derniers sont en général très compétitifs et peuvent allègrement dépasser en performances les meilleurs ventirads actuels. Par contre, leur mise en œuvre et leur entretien en repoussent en général plus d’un, sans compter le coût de l’ensemble qui n’a en général plus rien à voir avec celui d’un ventirad, même de très haut de gamme !


l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Deux systèmes de watercooling prêts à poser, avec pompes intégées.

l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Un exemple de watercooling bien plus complet, mais à monter soi-même !


l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

À gauche, une Radeon HD 5970 normale (refroidissement à air) et à droite, une Radeon HD 5970 watercoolée, comme quoi, il n'y a pas que les processeurs qui peuvent être sous watercooling !



l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Un petit trio watercoolé, avec à gauche dans le détail, et dans l'ordre d'en haut vers le bas, le refroidissement du processeur, puis du chipset, et enfin de la carte graphique, puis à droite l'ensemble monté et fonctionnel.


l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

Un exemple de kit individuel de watercooling pour carte graphique.



Et pour terminer, quelques exemples de refroidissements ultimes à l'azote liquide !

l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400

l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400l_overclocking_qu_est_ce_pourquoi_et_comment_bis/400



Le principe pour overclocker.Et les modifications des tensions ?